Google Play

Pour la production de deux (2) spots vidéo dans le cadre du projet : «

Publiée le 07.04.2021

Entreprise

Site Internet : http://www.mlal.org
Secteur d´activité :
Activités associatives
Agroalimentaire
Environnement, recyclage
Services autres
Services collectifs et sociaux, services à la personne
Offres d´emploi : Voir toutes nos annonces
ProgettoMondo Mlal est une Organisation non gouvernementale (Ong) de volontariat national et international. Elle a été constituée en 1966, ... lire la suite

Détails de l'annonce

Poste proposé : Pour la production de deux (2) spots vidéo dans le cadre du projet : «

Le projet « Ensemble pour le Dialogue » vise la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent par la promotion et le renforcement de la cohésion sociale, à travers la promotion du dialogue. Le projet est conçu comme une action de renforcement des capacités de résilience des acteurs locaux et de la société civile face au phénomène de la radicalisation et de l’extrémisme violent. De façon spécifique, il vise à renforcer le dialogue intra/inter religieux et communautaire et à accroitre la responsabilité de la Société Civile, des services de l’État et des partis politiques dans la région des Hauts Bassins et dans les villes de Bobo-Dioulasso et Ouagadougou pour une cohésion sociale revigorée.

Le projet « Ensemble pour le Dialogue » est co-financé par l’Union européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence (FFU) en faveur de l’Afrique et est en cours d’exécution par l’ONG Progettomondo.mlal - en partenariat avec l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina), le Cercle d’études, de Recherches et de Formation Islamiques (CERFI), le Centre de Formation Artistique et Artisanal Désiré SOME (SIRABA), les Arts, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos Rues (ACMUR), l’Association KEOOGO, l’ONG Réseau Afrique Jeunesse (RAJ).

Les activités d’information et de communication mises en œuvre par le projet ont permis de renforcer le dialogue intra/inter religieux et communautaire, gage de paix et de cohésion sociale.

Cependant, malgré les efforts consentis en termes de sensibilisation, des défis en termes de communication restent à relever. Pour ce faire, il est prévu, dans le cadre de la mise en œuvre du projet, la réalisation de plusieurs activités de communication dans le but de parvenir au changement de comportement souhaité dans la région des Hauts Bassins, plus précisément dans la province du Kénédougou au sein des Communes de : Morolaba, Orodara, Samogohiri, Sindo, Koloko, Kangala).

Ces termes de références sont relatifs à la sélection d’une agence de communication ou d’un prestataire indépendant pour la production de deux (2) spots vidéo.

 

  1. Objectifs et résultats attendus

Objectif global : 

Prévenir et lutter contre l’extrémisme violent par la promotion et le renforcement de la cohésion sociale, à travers la promotion du dialogue

Objectifs spécifiques :

  • renforcer le dialogue intra/inter religieux et communautaire ;
  • accroitre la responsabilité de la Société Civile, des services de l’État et des partis politiques dans la région des Hauts Bassins et dans la ville de Ouagadougou pour une cohésion sociale revigorée.

 

Résultats :

  1. le dialogue intercommunautaire est plus pacifique, solide et inclusif dans la province du Kénédougou et les représentants des associations religieuses et des leaders communautaires ont renforcé leur rôle de régulateurs et de catalyseur du discours religieux ;
  2. un canal de concertation permanent et durable pour la promotion d’une culture de respect des droits de l’homme entre les Organisations de la Société Civile (OSC), les Acteurs Institutionnels (AI) et les Autorités locales (AL) est mis en place ;
  3. les opérateurs socioéducatifs des OSC (associations de jeunes et de femmes, religieuses et laïques, club sportif) et AI (Maisons des jeunes, établissements scolaires) sont outillés en psychopédagogie de l’adolescence et mobilisation de ressources et sont en mesure d’entamer un travail sur l’identité avec les jeunes ;
  4. les services déconcentrés et centraux de l’État, des forces de défense et de sécurité, des partis politiques et des journalistes sont mobilisés et engagés en faveur d’une meilleure cohésion sociale seront accrus.

 

 

  1. Le consortium

C’est un regroupement de sept (7) ONGs. Il s’agit de Progettomondo.mlal en consortium avec l’OCADES (Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité, Caritas Burkina), CERFI (Cercle d’études, de Recherches et de Formation Islamiques), SIRABA (Centre de Formation Artistique et Artisanal Désiré SOME), ACMUR (Arts Clowns Marionnettes et Musique dans nos Rues), Association KEOOGO, RAJ (Réseau Afrique Jeunesse).

  • ProgettoMondo Mlal est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale, partenaire du projet, créée en 1966 ayant son siège à Vérone.  Sa mission est d’initier et de réaliser des projets de développement socioéconomique en partenariat avec des institutions locales.  Au Burkina Faso PMM base ses interventions sur une approche intégrée et holistique. Les projets agissent à plusieurs niveaux pour garantir les différents droits de citoyenneté dans divers domaines : social, sanitaire et économique. Elle cumule plusieurs années d’expérience dans le domaine de la santé communautaire, la sécurité alimentaire, les droits des femmes, la diffusion de bonnes pratiques sur les thématiques de l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement.
  • La Caritas existe depuis 1956 avec la délégation voltaïque du Secours Catholique qui fera place à la Caritas Voltaïque en 1961 ; l’organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES Caritas Burkina) a été créée le 5 février 1998 par la conférence des évêques du Burkina. Elle est reconnue depuis 2013 comme organisation d’utilité publique par l’Etat du Burkina Faso ; elle est une structure apolitique et à but non lucratif. Elle couvre l’ensemble du territoire national avec 15 Secrétariats Exécutifs diocésains et plus de 200 Équipes Paroissiales d’Animation (Caritas Paroissiales). 
  • KEOOGO est une association burkinabè de protection de l’enfant.  Elle a été créée en novembre 2004. Sa mission principale est d’offrir de façon directe ou via des partenariats ciblés en fonction de leur domaine de compétence, des services de protection, de soins médicaux et de réhabilitation aux enfants particulièrement vulnérables.

 

  • Le CERFI (Cercle d’Étude, de Recherche et de formation Islamique) est une association islamique de droit burkinabè. Apolitique et à but non lucratif, le CERFI a vu le jour en 1989 à Ouagadougou. Il a la particularité d’être composé essentiellement de l’élite musulmane francophone. Il a aujourd’hui une envergure nationale, et est implanté dans les 13 régions du Burkina Faso.
  •  
  • RAJ : La création du Réseau Afrique Jeunesse date de 1993, C’est un réseau de recherche et de formation partagées qui regroupe des leaders d’organisations de jeunesse, des unités d’information et de documentation. Le Réseau Afrique Jeunesse s’est assigné ces missions dans le but de contribuer au renforcement et à la dynamisation des organisations de jeunesse à travers des actions de communication, d’information, d’éducation et de formation.

 

 

  • L’association SIRABA est une structure qui existe dans le paysage culturel et artistique du Burkina Faso depuis plus de dix ans. SIRABA, qui signifie « la grande route » en dioula et en bambara. Elle a reçu sa reconnaissance officielle en 2001, comme association culturelle à but non lucratif.

 

  • ACMUR = « Assez de murs » = Association Arts, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos rues est un collectif d’artistes pluridisciplinaires travaillant dans l’espace public. Il est à l’initiative du Festival rendez-vous chez nous – les villages d’Afrique accueillent les arts de la rue qui vient de fêter son dixième anniversaire. Le collectif ACMUR développe des missions de diffusion et de création artistique, de formation et de professionnalisation des acteurs culturels, de médiation culturelle et d’éducation artistique, de mise en réseau des festivals et des opérateurs culturels en Afrique. Il intervient sur les secteurs de l’activité culturelle et artistique, sur le dialogue et la résilience, sur la protection des droits humains.
  1. Objectifs et résultats de service à contracter
  2. Objectifs

L’objectif est de contracter un service professionnel pour l’idéation et la réalisation de deux (2) supports vidéo de haute qualité permettant de toucher un très large public de sorte à prévenir et lutter contre l’extrémisme violent par la promotion et le renforcement de la cohésion sociale dans la région des Hauts Bassins.

  1.  Le service  

L’objet de ce service est de livrer deux (2) spots vidéo de sensibilisation de haute qualité.

Le scénario et le script seront proposés par le prestataire et validés par le consortium. Ils devront mettre en avant l’esprit, le concept, les missions, les résultats à atteindre par le projet. C’est-à-dire le renforcement du dialogue intra/inter religieux et communautaire ainsi que l’accroissement de la responsabilité de la Société Civile, des services de l’État et des partis politiques pour une cohésion sociale revigorée.

Pour la réalisation des spots, il faut planifier une session d’enregistrement dans la région des HautsBassins d’une durée  approximative de 5 jours. Toutes les visites dans les communes et dans les villages ciblés (à partir de Bobo-Dioulasso) pour le service seront organisées par l’équipe de projet.

Les spots vidéo seront diffusés sur des chaines de télévision, les sites web ou encore les vidéos partagées dans les réseaux sociaux tels que Facebook, WhatsApp. Le consortium composé de sept ONGs souhaite confier ce service à un prestataire dont les compétences, l’expérience et les connaissances ont déjà permis de réaliser des spots publicitaires de qualité vidéo (HD) et audio.

  1. Produits attendus

Le prestataire retenu devra en fin de son projet de réalisation remettre deux (2) spots vidéo de haute qualité correspondant aux termes de références :

  • 2 (deux) Spot vidéo, entre 60 et 90 secondes chacun, conçus, produits et validés pour le consortium. Les enregistrements seront réalisés dans la région de Haut Bassin en coordination avec l’équipe du projet.
  • les interviews réalisées en langues locales sont transcrites et traduites en français, et les sous-titrées sont préparées, adjointes et synchronisées aux spots.
  1. Suivi de service

Le suivi du service sera assuré par le département de communication de l’ONG Progettomondo.mlal et par les Responsables du projet. Les produits ci-dessous seront préparés par le prestataire et validés par les personnes en charge de suivi du service de Progettomondo.Mlal :

  • planning de travail
  • scénario
  • acteurs et des sites de tournage
  • charte graphique et des couleurs utilisées dans les écritures, logos, et insertions intégrées dans le spot
  • version finale des spots.
  1. Zone de couverture de service

Le service couvrira la zone de couverture du Projet notamment, 6 communes de la province du Kénédougou (Communes de Morolaba, Orodara, Samogohiri, Sindo, Koloko, Kangala et la ville de Bobo Dioulasso) – région des Hauts Bassins - et la ville de Ouagadougou.

Toute visite sur le terrain et entretiens/enregistrements vidéos devraient être coordonnés et autorisés pour le personnel du projet.

  1. Période de déroulement et Durée de la mission
  • La durée du service ne devra pas excéder 30 (trente) jours à compter de la signature du contrat jusqu’à la présentation de la version finale du spot.
  • Période :
    • Commence dans le mois d’Avril 2021
    • Finalisation au plus tard au mois de Mai 2021
Profil recherché pour le poste : Pour la production de deux (2) spots vidéo dans le cadre du projet : «
  1. Profil du prestataire et dépôt des dossiers.

Profil du prestataire

Le prestataire doit être une agence de communication ou un prestataire indépendant, avec une expérience vérifiable dans la conception et la réalisation des produits audiovisuels, notamment dans le domaine des ONG, humanitaire et/ou du développement durable. Il doit avoir un équipement suffisamment adapté à la réalisation des spots vidéo en format HD et full HD. Aussi, le prestataire doit être de la région des Hauts-Bassins ou avoir la capacité de se déplacer dans la région pour les besoins du filmage.

Les caractéristiques recherchées chez les postulants sont indiquées ci-dessous :

• une expérience documentée dans la conception de au moins 3 spots audiovisuels de haute qualité

• Personnel technique spécialisé dans la conception et la réalisation des spots vidéo 

 • Les équipements et outils techniques à disposition du postulant sont adaptés pour la réalisation des vidéos de haute qualité

• une expérience de conception de spots HD avec effets spéciaux serait un atout.

Offre Technique et financière

  • Offre Technique :
    • CV des principales personnes impliquées dans le service (incluant l’expérience acquise dans des projets similaires ainsi que les références) ;
    • Une clé USB contenant au moins 3 spots réalisés
    • Une liste des équipements à disposition du postulant pour réaliser le service
    • Note technique présentant un chronogramme de l’exécution de la mission
    • Éventuellement : le lien pour voir les vidéos HD ou full HD produits par le postulant
  • Offre financière :
    • Une offre financière pour le service indiquant les coûts unitaires selon le format dans l’Annexe 1

Dépôt des dossiers et date limite

Il faut que les postulants présentent leurs offres dans une enveloppe scellée, indiquant le nom du postulant et la mention suivante « Spots vidéo-projet EPD T05-EUTF-SAH-BF-08-03 ».

Les offres, technique et financière doivent être déposées au secrétariat de l’ONG Progettomondo.mlal au plus tard le 12 Avril 2021 à 16h00 soit au :

  • Siège de l’ONG à Ouagadougou sise à la Zone du Bois non loin de la Croix-Rouge Burkina.

Tél. : (+226) 25 36 06 14

OU

  • Bureau du projet « Ensemble pour le dialogue » sise à Bobo-Dioulasso, au secteur 5.

Tel : (+266) 20 97 59 95.

Communication et éclaircissements

Toutes les communications et demandes de clarification doivent être adressées à l'adresse e-mail suivante : procurement.sahel@mlal.org

ANNEX 1 – Offre financière, documentation administrative et informations sur le postulant  

 

  1. Format de l’offre financière

Désignation                     Unité        Quantité   Coût unitaire (F CFA) Coût total (F CFA)

1. Conception de 2 spots vidéo  Forfait            1

2. Enregistrement des matériel  Forfait            1
vidéo sur le terrain
3. Production de 2 spots vidéo  Forfait            1
et enregistrement sur DV CAM 
(4 copies) et Clé USB (4 copies)
 

  1. Résumé de l’offre,

Montant total de l’offre en Chiffres : _______________________________________________________

(Hors de TVA)

 

Montant total du devis en lettres : ________________________________________________________

(Hors de TVA)

Durée de l’offre : la présente offre est valable pour 60 jours

Documentation administrative

Le soumissionnaire doit fournir les documents administratifs suivants :

  1. Copie d’Identifiant Financier Unique (IFU) si le postulant est une personne morale.

Information du fournisseur

 

Nom du fournisseur : ___________________________________________________________________

 

Personne de contact : ___________________________________________________________________

 

Tel : __________________________________ Email : ________________________________________

 

Date :

 

Signature et cachet

ProgettoMondo.mlal se réserve le droit d'accepter l'offre en tout ou en partie, ainsi que de ne pas l'accepter pour des raisons de disponibilité budgétaire ou par manque de garantie des normes techniques requises ou pour ne pas être l'offre la plus économique tout en respectant les normes techniques requises.

La présente demande de devis ne représente aucune obligation contractuelle ou d’engagement pour ProgettoMondo.mlal.

Critères de l'annonce pour le poste : Pour la production de deux (2) spots vidéo dans le cadre du projet : «
Métier :
Marketing, communication
Métiers des services
Secteur d´activité :
Services autres
Type de contrat :
Temps partiel
Région :
Bobo Dioulasso
Niveau d'expérience :
Expérience entre 2 ans et 5 ans
Niveau d'études :
Bac
Nombre de poste(s) : 2

Partagez cette offre avec votre réseau