Google Play

Team Leader Resilience - Ouagadougou, Burkina Faso

Publiée le 27.08.2021

Entreprise

Site Internet : http://bf.undp.org
Secteur d´activité :
Activités associatives
Offres d´emploi : Voir toutes nos annonces
Le Programme des Nations unies pour le développement, fait partie des programmes et fonds de l'ONU. Son rôle est d'aider les pays en... lire la suite

Détails de l'annonce

Poste proposé : Team Leader Resilience - Ouagadougou, Burkina Faso

Depuis l'insurrection de 2014 et la mise en place du gouvernement de transition, le Burkina Faso est revenu à l'ordre constitutionnel avec l'organisation d'élections en 2015 où un président civil a été élu, et les efforts pour poursuivre la consolidation du processus de démocratisation avec la conduite des élections présidentielles et élections législatives de novembre 2020. Cependant, depuis 2015, les tensions intra et intercommunautaires et une présence croissante de groupes extrémistes armés et d'autres acteurs non étatiques et les attaques de plus en plus nombreuses ont posé de graves problèmes de sécurité. Par conséquent, le pays est confronté à des défis de développement majeurs et à la fragilité de l'État, parallèlement à une crise multidimensionnelle actuellement exacerbée par la pandémie COVID-19. En outre, la spirale vicieuse de la violence a déclenché une crise humanitaire sans précédent, marquée par ce qui est considéré comme le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays qui croît le plus rapidement au monde (1 121 960 personnes déplacées). Ces personnes déplacées qui vivent dans des camps et des communautés d'accueil sont principalement situées au Sahel (32%) et dans les régions Centre-Nord (40%).

 

Les régions du Burkina Faso les plus affectées par la crise sécuritaire et humanitaire font partie du Grand Sahel, englobant la région du Liptako-Gourma. La fragilité de ces régions tire son origine dans un terreau de vulnérabilités sociales et économiques. Ces vulnérabilités accentuent la probabilité qu’une multiplicité de risques (sécuritaires, climatiques, épidémiques, de crises alimentaires etc.) se matérialisent. Parallèlement, celles-ci sont amplifiées par la survenance des risques et en aggravent l’impact. Vulnérabilités et chocs connexes s’alimentent donc dans un cercle vicieux, sans qu’il soit possible d’en distinguer précisément les causes des effets.

 

Outre les défis liés à l’éducation, la criminalité, la santé et risques épidémiques, la démographie, la pauvreté, la crise humanitaire et les déplacées internes, viennent s’y ajouter des contraintes liées à l’accès humanitaire et d’autres défis auxquels l’Etat et les populations n’ont pas de prise. On peut citer brièvement : de faibles capacités d’ordre institutionnel, de faibles capacités de résilience communautaires, des moyens de subsistance dans ces régions limités et peu diversifiés et très majoritairement concentrés sur l’agriculture et l’élevage, des conflits communautaires. La faible présence de l’Etat, ayant conduit à l’affaiblissement progressif de l’autorité de l’Etat, a cependant renforcé la présence et le développement des groupes d’auto-défense et l’emprise de différents groupes armés non étatiques sur l’ensemble de la zone frontalière dans les trois pays (Burkina Faso, Mali, Niger) du triangle du Liptako Gourma. A ces défis actuels, s’ajoute la récurrence des aléas naturels et climatiques, car, du fait de sa situation géographique, une partie du pays est dans l’ensemble historiquement enclin à des sècheresses récurrentes, notamment la région du Sahel. L’extrême variabilité saisonnière et décennale des précipitations qui alterne sècheresses et inondations éprouvent continuellement les capacités de résilience des populations.

 

En réponse à la situation dans les États confrontés à ces violences, le Gouvernement du Burkina Faso a mis en place le «Programme d'urgence pour le Sahel au Burkina Faso» (PUS-BF) en 2017 et l’a étendu en juin 2019 pour couvrir désormais les cinq régions les plus touchées (Nord, Boucle du Mouhoun, Est, Centre-Est et Centre-Nord) dans les domaines d'intervention prioritaires suivants: i) Optimisation de la gestion des urgences humanitaires et sociales; ii) Renforcement de la présence de l'État; iii) Renforcement de la résilience des populations (protection des Droits de l’Homme, promotion de la cohésion sociale, prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation); et iv) Création des conditions pour le retour des personnes déplacées.

 

Le/la Chef(fe) d'équipe Résilience doit avoir une vision claire et globale des défis complexes auxquels fait face le Burkina Faso. Sa vision du développement devrait intégrer de manière pragmatique l'orientation fondamentale du PNUD dans les domaines d'intervention globaux du développement inclusif et durable, de la résilience, de la consolidation de la paix, de relèvement communautaire, de prévention des crises et de changement climatique.

 

Sous la supervision générale du Représentant Résident et la supervision directe de la Représentante Adjointe, le/la Team Leader Résilience agira en tant que conseiller(ère) dans les domaines de la résilience et du développement inclusif et durable au PNUD Burkina Faso. Il/elle assurera le leadership de l’équipe et la direction et la gestion générales d’une partie du portefeuille des piliers 2 et 3 du Programme Pays.

 

Avec des connaissances techniques faisant autorité en matière de résilience, de croissance inclusive et développement durable, de réduction des risques de catastrophe et de relèvement, le/la Chef d’équipe du Programme Résilience est chargé(e) de fournir des conseils d’expert au Management du PNUD BFA, au Gouvernement, ainsi qu’aux membres des Programmes « Gouvernance » et « Environnement et Energie » dans les domaines relatifs aux grands objectifs suivants :

  • Soutenir des processus de transformation visant à renforcer la capacité des jeunes, des femmes et des hommes ; des communautés ; des institutions nationales à anticiper, prévenir, se remettre et se transformer à la suite des crises, chocs, des tensions et des changements.
  • Faire émerger des start-ups, des très petites, des petites et moyennes entreprises résilientes, citoyennes et inclusives intégrant et promouvant l’innovation sociale, inclusive, numérique, verte et génératrices d’opportunités d’emplois décents et durables dans les chaînes de valeurs tant agricoles que non agricoles, avec un accent sur les jeunes et les femmes.

Le/la Chef d'équipe du Programme Résilience servira de point focal pour la formulation, l'établissement de partenariats et la mobilisation des ressources, l'élaboration, la mise en œuvre et la gestion du programme de pays du PNUD dans les domaines de la résilience et du développement inclusif et durable. Ces domaines de pratique couvrent des activités liées aux Effets 2 et 3 de l’UNDAF à savoir : (i) L’Effet 2 : « D'ici fin 2020, les populations, en particulier les jeunes et les femmes des zones d'intervention (urbaines/rurales), augmentent leurs revenus, adoptent des modes de production et de consommation durables et améliorent leur sécurité alimentaire » et (ii) L’Effet 3 : « D'ici 2020, les populations, en particulier les groupes vulnérables, dans les zones cibles sont plus résilientes aux chocs climatiques et environnementaux ».

 

 

Résumé des fonctions clés :

Fourniture de conseils stratégiques et de soutien aux programmes

  • Développement des projets/programmes
  • Gestion des programmes/projets 
  • Partenariats, plaidoyer et mobilisation de ressources
  • Gestion des connaissances

1. Fourniture de conseils stratégiques et de soutien aux programmes :

  • Fournir en temps opportun une expertise qui crée une reconnaissance nationale du PNUD en tant qu'autorité, source d'innovation et leader d'opinion en matière de résilience, de relèvement et de réduction des risques de catastrophe ;
  • Diriger et guider l’équipe en matière de résilience, de relèvement et de réduction des risques de catastrophe sur l’intégration des travaux du PNUD dans un cadre cohérent de politique et de programmation en appui à la mise en œuvre du Programme Pays du PNUD au Burkina Faso ; 
  • Concevoir des initiatives politiques et des recherches de qualité sur les principaux programmes d'action émergents, en collaboration avec les partenaires nationaux, les bureaux régionaux du PNUD, les centres de recherche universitaires, les bureaux de pays, les entités des Nations Unies et d'autres partenaires ;
  • Renforcer les efforts institutionnels du PNUD pour promouvoir le renforcement de la résilience aux catastrophes et aux changements climatiques et veiller à ce que les interventions de développement soient éclairées par une évaluation/analyse pertinente des risques sous-jacents ;
  • Diriger la formulation d'une approche institutionnelle qui apporte une intégration substantielle dans la réduction des risques de catastrophe, le relèvement et d'autres axes de travail engagés dans le renforcement de la résilience, notamment l'adaptation au changement climatique, et développer des systèmes pour déployer cette approche aux niveaux local et national.
  • Se connecter et diriger, le cas échéant, des initiatives plus larges liées à la résilience, comme par exemple le lien entre le développement, l’humanitaire, la consolidation de la paix et le risque multidimensionnel.

2. Gestion des programmes/projets :

  • Contribuer à l'élaboration et à la mise en œuvre du programme-pays du PNUD, y compris à la formulation, au développement et à la mise en œuvre de la relance communautaire, de l'énergie et de l'environnement, de la planification nationale, provinciale et communautaire et de leur alignement, et des aspects de développement durable du programme du PNUD BFA, en tenant compte des complexités opérationnelles et politiques, en vue de concevoir des résultats efficaces dans le domaine de pratique du développement inclusif et durable;
  • Veiller à ce que les questions de résilience et développement inclusif et durable soient systématiquement abordées dans les processus de planification stratégique et de gestion axée sur les résultats du PNUD (par exemple à travers le ROAR, le PNUAD et les nouveaux outils de programmation cohérents avec l'approche de simplification et d'harmonisation) ; 
  • Identifier les arrangements de transition, les modalités d'exécution et les stratégies de sortie ; et veiller à ce que le suivi des performances, les évaluations et les analyses d’impact soient effectués ; contribuer dans sa spécialité à l'élaboration de l'exercice de programmation conjointe avec les agences du système des Nations Unies ; 
  • Veiller à ce que les programmes du PNUD des piliers 2 et 3 contribuent, à travers différents programmes et projets, à la stabilisation et à la consolidation de la paix, à la prévention des crises et au relèvement, tout en assurant lien entre les efforts humanitaires, de développement et de consolidation de la paix, en appui au PUS et au nouveau Plan national de développement économique et social (PNDES 2021-2025) du Burkina Faso ;
  • Veiller à ce que le programme contribue efficacement à l'amélioration des moyens de subsistance des populations cibles, en particulier les plus vulnérables, grâce à une conception, une formulation et une mise en œuvre globales d'interventions dans les différents domaines de pratique mentionnés ;
  • Veiller à ce que le programme contribue efficacement aux résultats en matière d’égalité des sexes et à la promotion des femmes et des jeunes dans le développement conformément aux mandats du PNUD.

3. Établir et maintenir des partenariats stratégiques et soutenir la mobilisation des ressources :

  • Appui à l’élaboration/mise en œuvre de stratégies efficaces et novatrices de mobilisation des ressources et de renforcement des partenariats du Bureau Pays, permettant ainsi la croissance des ressources supplémentaires et une base de financement multi annuelle prévisible ;  
  • Appui à la préparation de la stratégie de mobilisation des ressources du Bureau Pays et suivi de sa mise en œuvre, y compris la communication et les initiatives de proximité ;
  • Coordination étroite et mise en œuvre des stratégies de mobilisation des ressources et de développement de partenariats en matière de résilience, de développement inclusif et durable, et de la consolidation de la paix ;  
  • Collaboration renforcée avec les donateurs bilatéraux et multilatéraux existants dans le domaine de l’agriculture et du changement climatique ;
  • Représentation de l’organisation dans les cadres sectoriels de dialogue sur les thématiques relevant de la Résilience et la participation aux groupes des résultats de piliers de l’UNDAF et toute autre concertation avec les PTFs sur les thématiques relevant de la compétence de l’équipe ; 
  • Responsabilité pour assurer une bonne visibilité de l’intervention programmatique et des résultats atteints dans le domaine de la Résilience.

4. Appuyer le Gouvernement à travers des services de conseil de qualité dans les lignes de services dont il a la charge et facilite la capitalisation et la gestion de connaissances :

  • Identification de sources d'information relatives aux questions relatives à la Résilience ; 
  • Identification et synthèse des meilleures pratiques et leçons apprises directement liées aux objectifs politiques du Programme de Pays ;
  • Alignement des priorités du Programme Résilience aux priorités nationales et aux Objectifs du Development Durable (ODD) ;
  • Établissement de réseaux de plaidoyer nationaux connectés aux réseaux internationaux ;
  • Mise en œuvre, avec les partenaires clés, de campagnes de plaidoyer pertinentes ;
  • Contributions de qualités dans les réseaux de connaissance et communautés de pratiques du PNUD
  • Organisation des sessions de formation à l’intention du personnel du PNUD, des projets et des partenaires nationaux.
Profil recherché pour le poste : Team Leader Resilience - Ouagadougou, Burkina Faso

Compétences de base :

  • Démontrer et préserver l'éthique et l'intégrité
  • Démontrer des connaissances organisationnelles et un bon jugement
  • Développement personnel, prise d'initiative et de décision éclairée et transparente 
  • Agir en équipe et faciliter le travail d'équipe
  • Faciliter et encourager une communication ouverte et efficace dans l'équipe
  • Créer des synergies grâce à la maîtrise de soi
  • Gérer les conflits
  • Promouvoir l’apprentissage et gestion/partage des connaissances 

Compétences fonctionnelles : 

Développement et efficacité opérationnelle 

  • Capacité à mener une planification stratégique, une gestion basée sur les résultats et la rédaction des rapports
  • Excellente connaissance des outils de la gestion centrée sur les résultats
  • Excellente connaissance des questions actuelles du développement, en particulier celles pertinentes pour les Domaines de Pratique du PNUD
  • Excellentes capacités de conception et d’analyse
  • Capacité à aller au-delà des procédures et pratiques établies, capacité d’innovation
  • Excellentes compétences de Communication
  • Capacité à conduire le réaménagement des processus de travail dans le domaine de l’environnement et de l’énergie, la mise en œuvre de nouveaux systèmes (sur le plan du travail), et à induire un changement des comportements /attitudes du personnel.

Développement et gestion de programmes axés sur les résultats

  • Évaluer la performance du projet pour identifier les facteurs de succès et intégrer les meilleures pratiques dans le travail du projet
  • Rechercher les liens entre les activités du programme pour identifier les points critiques d'intégration
  • Suivre des étapes spécifiques de la mise en œuvre des projets/programmes
  • Analyser la situation du pays pour identifier les opportunités de développement de projets
  • Participer à la formulation des propositions de projet et assurer une rigueur substantielle dans la conception et l'application d'approches éprouvées ; et rédiger des propositions en conséquence

Établir des partenariats stratégiques

  • Maintenir un réseau établi de contacts pour le partage d'informations générales et pour se tenir au courant des questions liées au partenariat
  • Interagir efficacement en réseau avec les partenaires et saisir les opportunités de nouer des alliances stratégies pertinentes pour le mandat PNUD et son agenda stratégique
  • Sensibiliser les partenaires des Nations Unies, les donateurs et les autres organisations internationales à l’agenda stratégique du PNUD et à l’identification des zones conjointes d’intervention
  • Développer des liens positifs avec la société civile pour renforcer le mandat du PNUD
  • Analyser et sélectionner les matériaux pour renforcer les alliances stratégiques avec les partenaires et les parties prenantes
  • Favoriser l’ordre du jour du PNUD lors les réunions interinstitutionnelles 

Mobilisation des ressources 

  • Analyser les informations/bases de données sur les donateurs potentiels et réels
  • Développer une base de données de profils de projets. 
  • Identifier les opportunités de propositions de projets à présenter aux donateurs
  • Solliciter des commentaires sur la prestation des services fournis et de la qualité de ceux-ci

Promouvoir l'apprentissage organisationnel et le partage des connaissances

  • Générer de nouvelles idées et approches, rechercher de meilleures pratiques et proposer de nouvelles façons de faire plus efficaces
  • Documenter et analyser les stratégies innovantes et les nouvelles approches
  • Promouvoir la gestion des connaissances au PNUD et un environnement d’apprentissage dans le bureau à travers le leadership et l’exemple personnel.
  • Connaissances pratiques approfondies de la planification et des questions de développement interdisciplinaire
  • Œuvrer activement à la poursuite de l’apprentissage et au développement personnel dans un ou plusieurs domaines d’expertise, agir sur le plan d’apprentissage et appliquer les connaissances nouvellement acquises, des informations et de meilleures pratiques tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du PNUD
  • Générer de nouvelles idées et proposer de nouvelles façons de faire plus efficaces en encourageant la créativité et de l’innovation

Management et Leadership 

  • Se focaliser sur l’impact et le résultat pour le client et réagir positivement aux critiques
  • Diriger efficacement des équipes et faire preuve de capacité à résoudre les différends
  • Aborder constamment le travail avec dynamisme et une attitude positive et constructive
  • Faire preuve de solides compétences de communication orale et écrite
  • Développer de solides relations avec les clients et les acteurs externes
  • Formation et certification Prince2, RMG

Education :

  • Master (Bac+5 ou équivalent) en Économie ; Études de Développement ; Gestion des Projets ; Consolidation de la paix ; Étude de la Paix et des Conflits ; Paix, Médiations et Recherche des Conflits ; Gestion des Crises et de Sécurité ; Relations Internationales ; Sciences Sociales ; Économie du Développement Durable et de l’Environnement ; Sciences Politiques ; Gouvernance et Développement ; ou tout domaine connexe
  • Excellente expérience professionnelle dans la gestion d’un programme et appui-conseil dans le secteur de la Résilience

Expérience :

  • Au moins cinq (5) ans d'expérience au niveau national ou international, avec une bonne expérience en formulation, programmation axée sur les résultats, mise en œuvre, suivi et évaluation de projets de développement
  • Connaissance avérée des problématiques de la Résilience ou de la consolidation de la paix dans une institution publique ou privée ou dans une organisation non gouvernementale 
  • Bonne connaissance des questions relatives au développement durable
  • Bonnes capacités de conseils, de plaidoyer et de mobilisation des ressources 
  • Bonne maîtrise de l'outil informatique
  • Expérience de l'intégration du genre dans la programmation et leur mise en œuvre
  • Expérience dans la supervision et gestion d’une équipe est un atout
  • Expérience dans le renforcement des capacités des partenaires et agents d'exécution de programme et de projet.

Connaissances linguistiques :

  • Très bonne maîtrise du Français et une bonne connaissance de l’Anglais
Critères de l'annonce pour le poste : Team Leader Resilience - Ouagadougou, Burkina Faso
Métier :
Management, direction générale
Métiers de la santé et du social
R&D, gestion de projets
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDD
Région :
Ouagadougou
Ville : Ouagadougo
Niveau d'expérience :
Expérience entre 5 ans et 10 ans
Niveau d'études :
Bac+5 et plus
Langues exigées :
anglaisbon niveau
françaiscourant
Nombre de poste(s) : 1

Partagez cette offre avec votre réseau

Autres offres d’emploi susceptibles de vous intéresser

Directeur Général

23/10/21 | IBIGROUPE

En tant que Directeur Général vous serez en charge de : Aider au pilotage stratégique et opérationnel, et à la prise de décision ; Représenter l’entreprise auprès des tiers ; Assurer en permanence la conformité réglementaire ; Tenir les manuels à jour et ...

Région de : International

Superviseur Terrain

18/10/21 | ECPAT FRANCE

ECPAT France est une organisation de solidarité internationale luttant contre la traite et l’exploitation sexuelle des enfants dans le monde. ECPAT France dispose d’un bureau de coordination et d’expertise chargé de déployer des actions au Burkina Faso d’ ...

Région de : Fada N'Gourma - Ouagadougou & Tenkodogo

Gestionnaire des Marchés et Transferts Monétaires

16/10/21 | N.C.

Titre du poste : Gestionnaire des marchés et transferts monétaires Département : Urgences/Programming Pays/lieu : Burkina Faso, Ouagadougou  Type de Contrat : CDD de six (06) mois  A Propos de CRS Catholic Relief Services (CRS) est l'agence humanitai ...

Région de : Banfora - Bobo Dioulasso - Dédougou - Dori - Fada N'Gourma - Gaoua...

Office Manager

21/10/21 | WAVE

Our mission We're making Africa the first cashless continent. In 2017, nearly 60% of adults in sub-Saharan Africa had no bank account. That's for good reason—the fees are too high, the closest branch can be miles away, and nobody takes cards. Wi ...

Région de : Ouagadougou